La Route 101 de l’Elbe, excursions entre ciel et mer

Le Sentier 101 est la route partant de Marciana qui mène les randonneurs jusqu’au Mont Capanne à 1019 mètres d’altitude offrant sur l’Archipel Toscan l’un des plus beaux panoramas de l’Île d’Elbe.
Elle est aussi la route qui s’immerge dans la mer à l’intérieur d’une épave ancienne.

La montée du Mont Capanne

Le départ se fait depuis la Porte de Sant’Agabito au bourg médiéval de Marciana, puis on monte à travers une forêt de châtaigniers jusqu’à une altitude de 500 mètres sur les traces de Saint-Cerbone et à la grotte où il fut accueilli sur l’île.
Le Sentier 101 croise la télécabine à l’Ermitage de Saint-Cerbone qui, fondé en l’an 573, fut reconstruit en 1421 près de la grotte du saint.

L’Ermitage dissimulé au cœur de la forêt

Le plus ancien lieu de culte de l’Île d’Elbe se trouve à 530 mètres d’altitude au milieu d’un bois, divisé par moitié entre les villages de Poggio et de Marciana, il est situé sur un plateau d’un flanc du Mont Capanne.
La tradition le rapporte comme étant le lieu de refuge de l’Évêque de Populonia sur l’Île d’Elbe après avoir fui en l’an 569 les persécutions des Vandali. En 1421, il est habité par des moines qui finissent par l’abandonner du fait de son grand isolement, au point de devenir un repaire d’ermites. À l’intérieur de l’édifice restauré en 1900, se trouve un tableau du XIXème siècle représentant Saint-Cerbone, entre les autels de Saint-Jacques et de la Madone de la Neige.

La terrasse panoramique sur le sommet de l’Elbe

Le sommet est un expérience émotionnelle très forte car la vue à 360° s’étend de l’Île d’Elbe jusqu’à la Corse, révélant le profil sensuel des côtes de l’Archipel Toscan.

La descente du Mont Capanne

En reprenant le Sentier 101 à la première intersection de la Grande Traversée de l’Elbe, on arrive jusque sur le haut-plateau du Col des Filicaie situé entre le Mont Capanne et le Mont Calanche ; puis on croise ensuite la Grande Traversée de l’Elbe sur le Coteau de la Grottaccia et dans le vieux village en pierre qui conserve la plus grande fortification de l’Elbe construite en haute altitude. Le parcours est caractérisé par un torrent qui dévale un versant couvert d’anciennes vignes, offrant à la vue du randonneur, des cascades et des petits lacs en plein été. Le point d’arrivée est Pomonte, sur la côte occidentale dite « Costa del Sole ». Non sans raison, Pomonte est le dernier lieu de l’Elbe d’où l’on peut admirer chaque jour le coucher du soleil.

Le bourg de Pomonte

Le bourg d’origine étrusque est l’une des perles de l’Elbe, un village de pêcheurs et viticulteurs entre mer et mont, caractérisé par ses terrasses cultivées de vignes parcourues de ruisseaux, et divisé par un fossé limitant Campo nell’Elba et Marciana.
Depuis les plages de Pomonte, on peut admirer les îles de Pianosa, Montecristo, Giglio et la Corse. Les rochers du Calello et la Cala Maestrale à pic sur la mer, ainsi que les plages des Scalette, du Relitto et de l’Ogliera, sont des lieux de plongée bien connus des amateurs grâce à l’épave de l’Elviscot qui gît à faible profondeur.

La descente vers Marciana

Reprenant le Sentier 101 à la seconde intersection avec la Grande Traversée de l’Elbe, on peut arriver à la bifurcation avec les sentiers 110 et 103 ; c’est le chemin qui mène en peu de temps à Marciana. À 375 mètres d’altitude, Marciana la médiévale, est l’une des rares bourgades situées en altitude. Son implantation urbanistique est très suggestive avec des ruelles pavées de granite et une place offrant une vue magnifique sur le Golfe de Marciana Marina et sur la côte de Piombino.
Le lieu est riche d’une histoire illustrée au Musée Archéologique et à la Forteresse Pisana, mais c’est aussi une base pour les randonneurs, étant au départ des nombreux sentiers qui sillonnent toute la côte ouest de l’Île d’Elbe, l’idéal pour des promenades ou de l’escalade.

Les règles d’or pour une parfaite excursion

L’archipel Toscan offre plus de 400 kilomètres de sentiers sous contrôle du Club Alpin Italien qui met à disposition des randonneurs des cartes topographiques papier ou bien téléchargeables sur l’Internet gratuitement.
Parmi les sentiers gérés par le Parc, l’un est réservé aux excursionnistes équipés de harnais : le sentier 100 de l’Île d’Elbe.

Les règles d’or de Federparchi

Choisir l’itinéraire en fonction des propres capacités physiques et techniques
Surveiller les prévisions météo
Avertir de la destination et donner un horaire approximatif de retour
Choisir un habillement adapté à la saison et des chaussures solides
Choisir un sac à dos léger mais spacieux contenant un kit de premiers secours, eau et nourriture pour s’hydrater et s’alimenter durant le parcours
Rester sur le sentier
Contrôler sa propre géolocalisation
Ne pas lancer de pierres ni allumer de feu
Après un appel d’urgence au 112 ou au 118, garder sa position.

Share this post