LES GRANDES MINES DE L’ÎLE D’ELBE

L’Île d’Elbe est depuis toujours réputée pour la richesse de son sous-sol et, aujourd’hui, les sites d’extraction désaffectés sont devenus des lieux très attractifs pour les touristes.

Nombreuses sont les plages de l’île d’Elbe qui attirent les visiteurs par l’une de leur caractéristique propre, comme les couleurs rouges et noires dues aux sédiments ferreux qui scintillent au soleil. On peut citer la Plage de Terranera à Porto Azzurro avec son petit lac éponyme, les plages du Cannello ou du Ginepro à Capoliveri ou bien les plages de Topinetti et Cala Seregola sur le versant de Rio.

De nombreux itinéraires suivent les routes du fer et du granite, traversant des paysages lunaires avec de curieuses conformations géologiques très suggestives. On peut faire des parcours à vélo ou à pied pour traverser les anciennes mines désaffectées de Capoliveri ou bien des excursions guidées dans le Parc Minier de Rio Marina où se trouvent de nombreux chantiers miniers et divers gisements.

Il y a aussi beaucoup de restaurants qui proposent des spécialités d’autrefois revisitées, avec les plats classiques de mineurs, appelés « Convio » comme par exemple la fameuse « Sburrita di Baccalà » ou le « Gurguglione » que l’on peut déguster avec d’autres produits typiques de l’Elbe comme la « Schiaccia Briaca » et l’Aleatico!

Est-ce qu’on peut encore visiter les carrières et les mines ? Bien sûr ! Après la fermeture des mines de l’Elbe où l’extraction à cessé en 1981, beaucoup sont devenues des musées à ciel ouvert ou souterrains qui peuvent être partiellement explorés.
Les objets historiques, les outils d’un autre temps et les minéraux les plus connus sont exposés dans différents musées de l’île ouverts au public !

Le Parc Minier: à Rio Marina, le passé brille littéralement dans le
paysage. Trois millénaires d’histoire, avec leur inestimable patrimoine historique, géologique et minier, sont conservés au sein de ce parc né de la transformation des aires dédiées à l’extraction du fer en vue d’un nouveau développement socio-économique local. On y trouve de nombreux
chantiers miniers, tous visitables avec un guide local et offrant des paysages variés et divers parcours thématiques. Un incontournable pour les familles est la visite en petit train en plein air jusqu’à « Valle Giove », le plus grand des chantiers d’extraction à ciel ouvert où l’on peut, lors d’un arrêt, récolter des cristaux d’hématite et de pyrite. L’histoire de l’exploitation des mines de
l’Elbe et celle des populations qui ont vécu sur l’Elbe depuis le troisième millénaire av. J.-C. est en outre illustrée au Musée Civique Archéologique du District Minier qui se trouve dans le village de Rio nell’Elba. Au sein du Parc Minier de Rio Marina se trouve aussi le Musée des Minéraux et de l’Art Minier qui conserve de nombreux échantillons de minéraux ainsi que la
reconstitution d’une mine et des œuvres d’art dédiées à l’activité minière de l’île.

Les Mines de Calamita et la Galerie du Ginevro: la galerie du
Ginevro est le site d’extraction souterrain le plus important de l’Île d’Elbe ; elle fait partie des « Mines de Calamita » de la région de Capoliveri. Elle fut la plus grande mine de magnétite d’Europe active de 1971 à 1981. On peut aujourd’hui la visiter grâce aux guides touristiques qui nous conduisent jusqu’au niveau le plus bas ouvert au visites à 24 mètres de profondeur !
En réalité, la galerie arrive à moins 54 m, mais cette profondeur n’est pas accessible aux visiteurs. Il y a beaucoup d’autres chantiers miniers, à ciel ouvert ou a pic sur la mer, que l’on peut visiter dans la région de Capoliveri ainsi que le Musée de la Vecchia Officina. Ce sont des lieux qui conservent intacts des témoignages de la vie et du travail dans la mine, comme si le temps s’était arrêté.

Les carrières et les Routes du Granite: Sur le versant méridional du Mont
Capanne, de San Piero à Pomonte, on peut admirer les anciennes carrières
de granite et un grand nombre d’œuvres qui constituent un véritable musée à ciel ouvert. Il y a plusieurs itinéraires qui suivent les Routes du Granite sur l’Elbe. Contrairement aux mines de l’Elbe, les carrières de granite sont toujours en activité, même si c’est de façon réduite par rapport au passé. Dans le village de San Piero, les carrières de granite sont toujours exploitées.

Le MUM – musée minéralogique Luigi Celleri: Situé dans le village de
San Piero in Campo, le MUM est un lieu où sont conservés de nombreux minéraux présents sur l’Elbe. Le musée organise souvent des excursions et des visites guidées des différents sites minéralogiques et des carrières de granite. À l’intérieur de la structure est aussi exposée l’Elbaïte, une forme de tourmaline noble autochtone de grand intérêt gemmologique et, récemment, les travaux de recherche ont permis de découvrir une autre tourmaline unique au monde qu’on a nommé Celleriite, en référence à Luigi Celleri à qui le musée est dédié.

Share this post