7 PLAGES SAUVAGES (OU PRESQUE) DE L’ÎLE D’ELBE

Le chemin aventureux pour rejoindre ces plages sera compensé par la découverte de lieux authentiques et paisibles immergés dans une nature de rare beauté.

L’Île d’Elbe possède une extraordinaire variété de plages; certains visiteurs sont pourtant à la recherche d’une expérience “diverse”, curieux d’explorer les coins les plus secrets des paysages côtiers pour pouvoir se relaxer sur des plages désertes méconnues de la plupart des gens. 

Généralement, ces plages sont difficilement accessibles par la terre ferme et  certaines le sont exclusivement par la mer, en bateau  ou à la nage depuis une plage voisine pour les plus volontaires.

Cala dei Frati 

Petits galets blancs, eau cristalline et magnifiques falaises couvertes de maquis plongeant directement dans l’eau. La Crique des Frati fait partie de la Réserve Marine du Scoglietto, une oasis de tutelle biologique et de sauvegarde des ressources marines. Elle est accessible depuis la Plage des Ghiaie en passant dans l’eau ou bien directement par la mer en bateau.

Plage du Cannello 

Située sur le versant méridional du Mont Calamita, la Plage du Cannello illustre à la fois la présence de l’ancienne mine de fer et la reconquête de la nature, créant un panorama presque irréel.
La plage se caractérise par un sable brun qui contraste avec la couleur claire des grandes pierres grises et blanches.

Plage d’Acquarilli 

Plutôt isolée du fait de sa situation assez difficilement accessible, la Plage d’Acquarilli est constituée de sable brun et de petits galets. D’une longueur de 300 mètres, elle est particulièrement fascinante grâce à ses eaux limpides et à la vue sur tout le golfe qu’on peut admirer au sommet du promontoire.
La plage est une destination idéale pour les amateurs de naturisme.

Plage des “Tombes” 

En suivant un sentier près de Fetovaia, on arrive à la Plage des “Tombes”, une oasis de nature où règne le silence. Bien que le parcours pour y arriver ne soit pas des plus faciles, on est récompensé par le paysage qui donne sur l’Île de Pianosa et la Corse, et surtout par la sensation de paix que la plage procure.

Plage de Buzzancone 

Abritée entre deux falaises, la Plage de Buzzancone est idéale pour allier le désir de se relaxer au plaisir de pratiquer le snorkeling à la découverte de la faune et de la flore sous-marines à proximité des rochers alentour.
La plage s’étend sur 50 mètres environ, tout comme le maquis méditerranéen qui vient presque effleurer la mer.

Plage de Zupignano 

De conformation géologique particulière, et accessible uniquement par la mer, la Plage de Zupignano, formée de petits galets polis, est entourée de crêtes rocheuses abruptes. Le trajet pour y arriver, en partant de Bagnaia, peut être effectué avec n’importe quelle embarcation, même en canoë ou en kayak qui permettent de débarquer facilement sur la plage.

Plage de Campo lo Feno 

isolée sur la côte occidentale de l’île, nichée entre plusieurs falaises tombant à pic sur la mer, la Plage de Campo lo Feno est formée de petits galets et de pierres polis. Le sentier qui y mène étant très exigeant, on y arrive plutôt par la mer en bateau. Tranquillité et panorama garantis avec l’Île de Capraia en toile fond.

Share this post