renzomazzarri

Renzo Mazzarri, le trois fois champion du monde de pêche en apnée

Amies de Visit Elba, cette semaine nous avons pour vous une personne très spéciale, quelqu’un qui aime la mer et cette ile avec tellement de passion qu’il en fait un vrai et propre style de vie.
Nous sommes en train de parler de Renzo Mazzari, le trois fois champion du monde de pêche en apnée-

Renzo est presque universellement reconnu comme le plus fort pêcheur plongeur de toujours, est l’unique à avoir remporté trois championnats du monde, il est considéré comme le plus fort « en performance de profondeur » de tous les temps. Capable de pêcher à une profondeur supérieur aux 35 mètres.

Dans sa carrière, il collectionne une infinité de victoires également divisé en Championnat du Monde. Championnat Euroafricain, Coupe d’Europe, Championnats italiens en équipe, Trophées et Coupe des champions.

Malgré toutes ces victoires, Renzo nous accueille avec une gentillesse et une modestie extrême.

Au moment de l’interview nous oublions que nous avons face à nous le champion photographié dans les journaux, et on a l’impression de bavarder simplement et agréablement avec un homme au grand sourire (un sourire qui reflète ses mots quand ses yeux s’illuminent lorsqu’il parle de sa passion)

Ses paroles sont tellement belles et pleines de significations, dans la description de la mer, dans le désir de nous faire voir l’Ile avec ses yeux, dans la découverte d’Elba avec lui, que cet interview nous la publions comme cela, exactement avec ses mots sans résumé ni mesure.

Qu’est-ce que signifie pour toi la mer ?

La mer marque la vie de ceux qui vivent à coté…Comme nous elbanais. Pour moi cela signifie l’aventure, le fascination pour l’inconnu. Depuis petit, je passais des mois entiers sur la plage de Margidore avec une fourchette liée à une canne, une lance, toutes les choses avec lesquelles j’aurais pu prendre un gobiidé, une rascasse rouge… Mais mon rêve était de grandir vite pour avoir une masque et voir les merveilles que la mer cache sous la superficie et alors toute la vie passée en faisant de l’apnée, mon rêve continue….

S’immerger et pêcher pour toi, décris le en trois mots ?

Paix, Silence, Aventure

Tu as grandi à Elba ?

Je suis née et ai grandi ici exactement à Lacona

Tu n’as jamais vécu la réalité de vivre sur une Ile comme une sorte d’esclavage ?

Je ne me suis jamais trop éloigné de mon Ile, et très sincèrement je ne pourrais pas ! Ta question me surprend, je ne peux imaginer que l’on se sente esclave de notre propre terre, je m’estime super chanceux . Je suis essentiellement un solitaire et Elba m’a offert un théâtre sans frontières pour ma passion… dans les belles soirées automnales, dans les journées de mer calme, je pêche en apnée, avec des palmes, avec la force motrice, s’il fait moche je vais chercher un oursin pour une recette de pates…. Il me suffit d’être en mer pour oublier tous les problèmes et vivre les plus belles émotions que la mer sait offrir.

Ta première expérience de pêche ? A quel âge ? Tu peux nous la raconter ?

Je crois que c’était autour de mes 10 ans, maman m’avait offert un petit fusil à air comprimé (c’était ce que j’avais de plus précieux !!!) et une de mes premières pêches fut à Margidore, où je suis né, j’ai pris en une heure, trois kilos ! Je me souviens parfaitement de l’adrénaline de ce moment ! J’ai couru vite vite pour montrer à papa, maman et aux grands-parents mon extraordinaire prise.

Au cours de ta carrière, qu’est-ce qu’a signifié, pour toi, Elba ?

Gagner un championnat du monde est surement le rêve de chaque athlète. Mais la chose extraordinaire est de partager la joie des moments aussi inoubliables avec les meilleurs amis. C’est exactement pour ce motif que l’Elba m’a offert des sensations indescriptibles. Au retour de chaque victoire à Elba, elle m’a toujours offert des fêtes mémorables. Après le championnat mondiale de Sardaigne, l’Elba organise une fête à bord d’un ferry Moby, avec mille de mes amis et la présence des plus hautes figures du sport (ministre du sport, président du domaine, président de la fédération) en autre des autres autorités de l’Ile. C’est dans ces moments que j’ai senti la véritable affection de l’ile entière.

La plage préférée/Lieu préféré de plongée ?

Je ne peux pas ne pas répondre Lacona, ce ne serait pas une autre pour les souvenirs liés à mon enfance, quand aussi en été, la plage était pratiquement déserte. Alors que les fonds marins les plus beaux, auxquels je suis particulièrement attaché, sont ceux de l’Ile de Montecristo. Aujourd’hui il n’est plus possible d’y plonger et récemment j’ai eu cette possibilité de faire une immersion en apnée, pour une émission télévisée qui sera diffusée dans le mois d’octobre. Cela a été comme retourner à mon enfance, j’ai revu la mer (transparente, colorée, et pleine de poissons) d’il y a 40/50 ans.

Qu’est-ce que tu conseilles à tous les amis qui voudraient se rapprocher du monde de la pêche en apnée ?

La première chose j’invite à ce qu’ils s’inscrivent à un cercle de plongée, où l’on peut suivre les conseils de personnes plus expertes, et apprendre à plonger ou à pêcher sans danger inutile. Surtout se rappeler, que nous les plongeurs, nous sommes des invités de la mer et que par conséquent nous devons respecter les lois, les règles de la nature. Après avoir dit cela, la pêche en apnée est un sport sain, où dans le silence de l’immersion, on reste tout simplement fasciné. Ce n’est pas important d’être champion et descendre à de hautes profondeurs… Les premiers mètres sous la superficie, sont ceux où les couleurs de la vie sous-marine sont les plus belles.

Un conseil sur la sécurité : Eviter absolument de prendre un poisson, un poulpe… à tout prix. Savoir renoncer est une grande victoire !

Après ces splendides mots, nous remercions Renzo et nous promettons que l’année prochaine nous viendrons avec lui… à la découverte des fonds !

Share this post